logooff.png

Interview de Lucie Bertaut

Mis à jour : 27 juil 2019

Afin de mettre en valeur ce qu’apporte une expérience en entreprise étudiante et plus spécialement ce qu’apporte Hélios, nous allons dorénavant présenter sur notre site de manière régulière des interviews d’anciens membres.



Nous commençons cette semaine avec Lucie Bertaut, élève de la promotion 2018 qui effectue cette année un Mastère à l’ESSEC. Lucie est particulièrement attachée à Hélios, car il s’agit d’une des membres qui ont participé à son deuxième lancement en 2014. Elle a également réalisé plusieurs mandats au sein de l’entreprise.


Nous avons donc profité de son passage à l’école pour lui poser ces quelques questions :


· Peux-tu te présenter en quelque mots ?


Je m’appelle Lucie Bertaut, j’ai 23 ans. J’ai intégré l’ENSI Poitiers, une grande école d’ingénieurs spécialisée dans l’énergie et la protection de l’environnement après deux ans de classe préparatoire scientifique. À la suite de mon entrée à l’ENSI Poitiers, j’ai choisi de m’investir dans Hélios (qui n’était alors pas encore créée), en plus du basket-ball que je pratiquais alors depuis 13 ans. En 2ème année j’ai choisi la spécialité Maitrise de l’Énergie Électrique. J’ai eu la chance de réaliser mes stages dans des environnements challengeants ; à savoir un stage en Angleterre, un stage dans l’installation de bornes de recharge de véhicules électriques chez Bouygues Énergies et Services, et un autre dans les travaux d’installation d’éclairage et de réseaux d’eaux pour la rocade de Marseille. Lors de ces stages, j’ai rencontré une personne qui m’a parlé de la Jeune Chambre Économique, qui est une association de citoyens réalisant des actions impactantes pour la cité. J’ai rejoint cette association en 2016, elle me permet de continuer à œuvrer pour des causes qui me tiennent à cœur et à m’enrichir en continu.


À la sortie de l’ENSI Poitiers, je souhaitais approfondir les connaissances de management que j’avais acquises et découvrir les domaines du marketing et du digital. C’est pourquoi j’ai intégré le mastère spécialisé de l’ESSEC Business School pour une année de formation.



· Tu es une des rares élèves à avoir fait plusieurs mandats chez Hélios. Quels étaient tes postes et tes rôles au sein d’Hélios ?


En tant que Vice-Présidente d'Hélios Junior Conseil, je devais être présente sur tous les fronts : suivi de l’équipe, avancement des objectifs, création des documents types. Par ailleurs j’ai eu pour rôle de mettre au point la méthodologie de Recrutement – Formation – Passation afin d’assurer une continuité de performance d’une année sur l’autre et de rendre pérenne cette jeune entreprise.


Les 2 années qui ont suivi, j’ai eu le poste de Responsable Prospection, durant lequel j’ai été à la rencontre des acteurs locaux pour accroitre la visibilité d'Hélios sur le territoire poitevin et pour prospecter de nouveaux clients. Puis j’ai eu le poste de Responsable Qualité, qui m’a permis de mieux comprendre toute la partie administrative et d’avoir un rôle d’auditeur – conseil au sein de la Junior-Entreprise afin d’améliorer certains processus.



· Quelles sont les principales qualités requises selon toi pour exercer ces différents postes ?


Le poste de VP nécessite des qualités organisationnelles et relationnelles indéniables. En effet, en plus des Assemblées Générales, les échanges entre 2 cours sur l’avancement des projets permettaient aux projets à gagner en efficacité.

Pour le poste de Responsable Qualité, la rigueur est le mettre mot. Il fallait aussi être force de proposition concernant les audits à réaliser.

Pour le poste de Responsable Prospection, les qualités que j’ai pu développer sont des qualités de communication, j’ai notamment compris l’importance du pitch elevator.



· Que représente Hélios pour toi ?


Une entreprise junior est pour moi est synonyme d'engagement, de découverte et d'aventure en équipe. Hélios Junior Conseil représente pour moi un excellent tremplin vers mon engagement associatif et mon mastère à l’ESSEC Business School où je mets tous les jours en application les nombreuses compétences que j’ai pu y développer.


Hélios Junior Conseil, c’est aussi une grande famille, entre les congrès festifs sur les week-ends à Nantes et Seignosse, les audits de la CNJE le samedi, et les AG qui finissent à pas d’heure, l’équipe est souvent comme une grande famille ou une grande start-up.



· Qu’est-ce que la participation à une entreprise comme Hélios t’a apporté ? En particulier est-ce que selon toi ça a pu être un tremplin pour réaliser par la suite un mastère en école de commerce ?


Hélios a clairement été un tremplin. Que ce soit par les congrès régionaux et nationaux au cours desquels on échange et se forme avec de nombreux autres étudiants provenant de parcours différents, ils m’ont permis de monter en compétences et d’élargir ma vision du futur.


Ou par les différents challenges rencontrés. Les entreprises comme Hélios sont aussi dotées d’un large réseau de 22 000 étudiants présents dans la majorité des grandes écoles et universités, c’est une étiquette qui sur le CV permet de faire la différence et montre l’implication que vous pouvez avoir dans des projets qui vous tiennent à cœur.


Montée en compétence dans la gestion de projet, dans la création d’entreprise, s’essayer à la compta/ finance, réaliser un travail d’équipe, gérer des plannings, comprendre l’importance du pitch elevator, rencontrer des RH, … cela fait partie des nombreux aspects de ce que peut apporter Hélios.



· Quelles ont été selon toi tes principales réussites dans Hélios lors de ton passage ?


J’ai tout d’abord eu avec un ami de 3e année l’idée de relancer Hélios. Nous avons alors dû trouver des personnes motivées pour rejoindre l’aventure et tout recréer. À savoir déclarer les statuts, trouver un comptable, comprendre les rouages des entreprises, s’accorder sur la ligne directrice de la communication, démarcher les entreprises et les professionnels.


Je suis particulièrement fière du document de Recrutement – Formation -Passation que j’ai rédigé de A à Z et qui nous a permis de recruter 12 nouveaux Juniors l’année d’après et encore plus les années d’après je l’espère…



· Peux-tu nous en parler plus en détail de ton mastère à l’ESSEC et ce que tu en retires personnellement ainsi que les répercussions sur ton projet professionnel ?


Je souhaitais avoir une double casquette ingénieur/commercial avec des connaissances de base solides. J'ai pu échanger avec des anciens élèves du mastère spécialisé Marketing Management & Digital de l’ESSEC Business School suite à ces échanges je me suis rendu compte que la partie Digitale du mastère spécialisé via le Digital Study Trip, mais aussi les cours récemment créés, correspondent exactement à ce que je souhaite développer comme compétences, à savoir la vente de nouveaux outils pour rendre nos modes de travail opérationnels et connectés. L’analyse de données, l'étude des décisions marketing et commerciales, le management de projet et le team building sont des domaines dans lesquels j'ai eu à travailler que ce soit au niveau professionnel ou au sein de mes associations où des notions de team building et de décisions marketing auraient sûrement pu faire aboutir plus vite certains projets.


Ce qui me plaît dans ce mastère spécialisé c'est l'implication des étudiants par la possibilité de choisir leurs cours à la carte au second semestre. Mais aussi les nombreux évènements d'échanges privilégiés possibles avec les professionnels. Et la qualité des intervenants ; nous avons par exemple eu un directeur marketing Europe de Coca-Cola, un directeur marketing du Petit Marseillais, ou encore des créateurs de start-up, et j’ai pu assister à des conférences organisées par l’ESSEC avec des ministres et CEO d’entreprises.